Il existe de nombreuses valeurs refuges dans lesquelles investir. Si vous choisissez le bon actif, et que vous appliquez la bonne stratégie, ce type d’investissement peut vous être très bénéfique sur le long-terme.

Parmi les valeurs refuges on trouvera le champagne. Pourquoi choisir le champagne ? Comment réussir un investissement dans le champagne ? C’est ce que nous allons découvrir tout au long de cet article.

Pourquoi investir dans le champagne ?

Investir dans le champagne est avant tout un moyen de diversifier votre patrimoine et de bénéficier de nombreux avantages :

  • Le champagne est une boisson fortement appréciée par la population, quel que soit l’âge et le sexe. Il y a une demande croissante sur le marché, et donc une rentabilité financière assurée à moyen et long-terme.
  • Il s’agit d’une boisson qui attire les grands collectionneurs mondiaux. Le champagne est généralement produit par des marques prestigieuses et proposé à un prix assez élevé. Toutefois, de nombreux collectionneurs ne rechignent pas sur le prix car ils savent que le champagne prestigieux est facile à revendre sur le marché.
  • De plus le champagne est une boisson rare qui attise les convoitises. En effet, tout ce qui est rare suscite toujours de l’intérêt.
  • L’investissement dans le champagne offre également une fiscalité avantageuse.

Comment choisir le champagne dans lequel investir ?

Investir dans le champagne nécessite une certaine connaissance du milieu : crus, terroirs, cépages, techniques de fabrication, etc… Dans un premier temps il est important de savoir qu’il existe différentes variétés de crus pour le champagne :

  • BSA ou Brut sans année
  • Champagne millésimé
  • Grand cru
  • Premier cru
  • Cuvée spéciale, Brut réservé, Brut premier, Grande réserve
  • Blanc de blancs
  • Blanc de noirs
  • Champagne rosé
  • Brut, sec ou demi-sec

Ensuite, tout comme pour le vin, il y a l’importance des terroirs et du vignoble. C’est ce qui caractérise le goût exquis de chaque bouteille de champagne. Les vignerons recherchent constamment un moyen de différencier leurs terroirs en travaillant le sol en utilisant différents produits sans levures d’oxygène et en augmentant la durée de vieillissement des bouteilles de champagnes en cave. En France, 4 grandes zones à cépages autorisés existent :

  • La Côte des blancs au centre
  • La Montagne de Reims au nord-est
  • La vallée de la Marne à l’Ouest d’Epernay
  • La Côte des Bar dans le département de l’Aube, au Sud

Et enfin, concernant le cépage, trois seulement sont autorisés en France. Il s’agit :

  • Du chardonnay
  • Du pinot noir
  • Et du meunier ou pinot meunier

Ces caractéristiques de champagne sont à la fois utilisées par les consommateurs et les investisseurs pour choisir le type de bouteille qu’il leur faut. Aussi, si vous débutez dans l’investissement en champagne, priorisez ces quelques points afin de garantir la revente de vos bouteilles.

Si vous êtes novice dans le secteur viticole, il est préférable de se faire accompagner par un expert lors du choix de votre champagne. Il saura vous aiguiller vers le bon cru dans laquelle investir votre argent.

Où acheter son champagne ?

Pour acheter votre champagne en vue d’un investissement, deux choix s’offrent à vous :

  • Acheter des bouteilles au fur et à mesure dans l’optique de les revendre plus tard
  • Investir dans une foncière viticole.

Pour le premier choix, vous avancez à votre rythme tout en laissant la place à la valorisation de votre cave, mais le rendement sera limité. En revanche, en réalisant un investissement foncier viticole, vous gérez beaucoup mieux votre production, et donc votre rentabilité. Toutefois, cela requiert un investissement plus important.

Pour savoir où acheter son champagne, il est aussi conseillé de se faire aider par des experts. Ils connaissent parfaitement le marché ainsi que les réglementations en vigueur, comme le document d’information à présenter à l’Autorité des marchés financiers (AMF). Ils peuvent ainsi vous faire profiter d’un meilleur rendement. Vous pouvez choisir un professionnel ou un fond d’investissement spécialisé.

Le groupement foncier viticole (GFV) vous facilite les démarches d’investissement dans le champagne. Il se positionne comme intermédiaire afin de vous offrir les parcelles de vignes rentables. Vous recevrez un loyer offrant un rendement d’environ 2,50% par an. Vous pourrez également bénéficier d’une exonération d’impôts.

Il existe également une autre option intéressante pour acheter votre champagne. Vous pouvez le faire sur le marché boursier en achetant des actions de sociétés investissant dans le secteur. Vous bénéficierez alors des rémunérations sur les dividendes. Vous tirez alors profit des titres de fonds ou actions, et non des bouteilles à proprement parler. Sachez toutefois que cette méthode requiert généralement un fond d’investissement assez conséquent.

Où stocker son champagne et comment le conserver au mieux ?

Le vin et le champagne sont meilleurs avec le temps. S’ils sont bien conservés, ils prennent encore plus de valeur sur le marché. Alors, comment faire pour stocker et conserver votre champagne ?

Le champagne est proposé sur le marché quand il atteint un certain stade de maturité. Il doit vieillir dans une cave sous la surveillance permanente de son élaborateur. Pour que les bouteilles de champagne dans lesquelles vous investissez soient appréciées par la clientèle, il faut respecter certaines conditions de conservation :

  • Une cave avec une température basse et constante, autour de 10°C
  • Une cave avec une hygrométrie élevée, c’est-à-dire avec un taux d’humidité suffisant
  • Une cave qui reste à l’abri des bruits, de la lumière et des vibrations
  • Des bouteilles bien positionnées : il faut stocker les bouteilles de champagne dans une position couchée pour éviter que le bouchon ne se dessèche et que le gaz ne s’échappe.

Quel est le meilleur moment pour revendre son champagne et quel bénéfice peut-on espérer ?

Pour revendre votre champagne, il faut prendre en compte plusieurs critères. Par exemple, il est déconseillé de revendre ses bouteilles pendant les foires aux vins. Cette période est trop chargée et vous risquez de fondre dans la concurrence. De plus, les prix sont souvent dépréciés sur ce genre de marché à cause de l’abondance des produits.

Il est aussi à éviter de proposer vos bouteilles de champagne lors de la période de revente des cadeaux de Noël, c’est-à-dire pendant la première quinzaine du mois de janvier. Cette stratégie s’applique surtout pour les petites caves. En effet, si vous possédez de grosses caves, vous n’êtes pas soumis à aucun phénomène de saisonnalité.

Le temps des primeurs à Bordeaux est aussi à éviter. Les prix de revente risquent en effet de ne pas vous être profitables. C’est l’un des grands moments qui occupent le planning des acteurs viticoles. Aussi, pour bien vendre vos bouteilles de champagne, faites-le entre le mi-janvier et la mi-avril, entre le mois de juin à la fin août et au début du mois d’octobre jusqu’à la fin de l’année. Encore une fois, n’hésitez pas à vous fier aux compétences et expériences d’un professionnel viticole.

Le rendement moyen d’un investissement dans le champagne est de 1,5% à 4% par an. Toutefois, cette rentabilité peut évoluer en fonction du marché. Il faudra donc en tenir compte pour calculer la plus-value à la revente de vos bouteilles de champagne. Vous pouvez également optimiser votre fiscalité sur les impôts sur le revenu, l’IFI et la succession grâce aux Groupements Fonciers Viticoles. Vous pouvez disposer d’une exonération de l’IFI à un taux de 75% avec une limite de 101 987 euros. Au-delà de ce seuil, l’exonération diminuera à 50%.

Le saviez-vous ?

Le champagne est créé à partir de vignes et peut être produit à partir de la 3ème année. Un plan de vigne a une durée de vie comprise entre 30 et 50 ans, et offre ainsi la possibilité de produire du champagne pendant des dizaines d’années !