Les nouveautés de la Loi Pinel 2018

La loi Pinel est un dispositif établi en 2015 pour promouvoir et surtout réglementer l’investissement immobilier locatif. Le domaine immobilier étant un facteur important pour le développement économique du pays, il n’est pas étonnant de voir apparaître différentes dispositions avec des avantages pour intéresser le contribuable. Parmi ces avantages, on retrouve la réduction d’impôts. Il convient tout de même de savoir que quelques changements mis en place depuis la création du dispositif. Voici les nouveautés de la loi Pinel 2018.

Un rappel sur les conditions de la loi Pinel

Depuis sa création en 2015 en remplacement de la loi Duflot, la loi Pinel est un dispositif qui permet à tout contribuable de réduire ses impôts à payer par l’investissement dans un bien immobilier généralement neuf. Les logements en VEFA peuvent aussi être considérés en incluant dans le calcul de la réduction d’impôt le coût des travaux de rénovation à effectuer. L’achat du logement n’est pas suffisant pour bénéficier de la réduction d’impôt. Il faut que le logement soit mis en location à titre de résidence principale pendant une durée déterminée. Ainsi, le propriétaire dispose de 12 mois pour rechercher un locataire à son nouveau logement. La location elle-même varie entre 6 et 12 ans selon le choix du contribuable. De ce choix dépendra le taux de réduction d’impôt qui lui sera accordé : 12% pour 6 ans de location, 18% pour 9 ans et 21% pour 12 ans. Il est à noter que la prolongation de durée peut être accordée sous certaines conditions lorsque la durée prévue touche à sa fin. Les 6 premières années peuvent être prolongées 3 ou 6 ans.

La durée de 9 ans peut prendre 3 ans de plus.

Enfin, la dernière condition et non la moindre concernant l’investissement immobilier suivant la loi Pinel est le zonage. Le logement doit impérativement faire partie des zones éligibles par le dispositif. On notera la zone A, la zone A bis et la zone B1. Il s’agit d’une restriction du zonage appliquée depuis le début de l’année 2018. Un changement qu’il faut connaître.

Les nouveautés de la Loi Pinel 2018

Les changements au niveau du zonage

Le zonage Pinel est, comme on vient de l’attester, important pour bénéficier des avantages fiscaux procurés par le dispositif. A cet effet, on compte la zone A, la zone A bis et la zone B1. Cette révision a été faite dans le but de favoriser les zones dites tendues c’est-à-dire dans les régions et les villes où le marché immobilier est à son point culminant. On peut citer Paris et son agglomération, Lyon, Bordeaux, La Rochelle, Montpellier, etc. Ainsi, les zones plus « détendues » ont été exclues pour que l’investissement soit des plus favorables pour le contribuable. Car il peut être difficile de trouver un locataire selon la situation géographique du logement, l’accès aux transports en commun et bien d’autres critères.

Un investissement immobilier à quel prix ?

La loi Pinel procure une réduction d’impôt suivant la durée et le montant investi. Si la durée oscille entre 6 et 12 ans, le plafond d’investissement est de 300 000 euros par an à raison de deux acquisitions maximum. A ce prix, la réduction d’impôt peut être de 36 000 à 63 000 euros, de quoi intéresser n’importe quel contribuable quels que soient ses revenus.

Il existe des simulations gratuites en ligne qui permettent de connaître quels avantages fiscaux vous pourriez obtenir par votre investissement. Nul besoin de vous engager. Il suffit de remplir les informations requises et ce, de manière simple mais personnalisée pour que le tableau fiscal de vos 12 prochaines années apparaisse.

Un conseiller pour investir en loi Pinel

L’investissement dans la loi Pinel est une décision importante impliquant de nombreux facteurs mais aussi nécessitant une mûre réflexion. Il ne s’agit pas de remettre en question les avantages que peut procurer l’achat d’un bien immobilier suivant la loi Pinel car ils sont évidents et nombreux. Tout en augmentant votre richesse patrimoniale, vous avez l’avantage de réduire vos charges fiscales pendant plusieurs années. En même temps, vous avez une nouvelle source de revenus qui est la mise en location du logement. Si certains disent que moins on a de revenus, moins on paie d’impôts, cela peut être vrai. Mais si on analyse la situation dans sa profondeur, il sera toujours avantageux de percevoir plus de revenus si l’on sait dans quoi investir et comment l’utiliser à bon escient.

Tous ces conseils ainsi que ceux qui concernent la recherche du logement idéal peuvent être donnés par un conseiller en gestion de patrimoine. Avec cet expert en investissement immobilier, vous mettez toutes les chances de votre côté pour investir au mieux et obtenir les avantages fiscaux que vous désirez voire plus. Vous ne risquez pas non plus de vous tromper sur les conditions à remplir notamment le zonage qui, s’il est erroné, peut rendre l’investissement inutile par rapport à la réduction d’impôts.

D’autres méthodes de défiscalisation à connaître

Il existe d’autres méthodes qui permettent de réduire l’impôt sans toujours passer par l’immobilier. Il s’agit de la défiscalisation financière qui consiste en un investissement ou un placement d’argent dans un projet rentable comme la participation au capital d’une PME, l’investissement dans un plan épargne retraite, le recours à un employé à domicile, la souscription à un SCPI, l’investissement dans un monument historique et bien d’autres encore. Vous en saurez davantage en procédant à une petite recherche sur Internet. Mais par rapport à l’immobilier, la défiscalisation financière reste encore moins avantageuse. C’est pourquoi il convient, si les moyens le permettent, de se tourner vers ce secteur pour améliorer sa situation financière et réduire ses impôts. Toujours est-il qu’il existe la possibilité de contracter un prêt immobilier pour les contribuables désireux de tenter l’expérience sans pour autant avoir les moyens nécessaires.

En somme, pour bien défiscaliser dans l’immobilier avec la loi Pinel, mettez vos connaissances à jour sur les informations clés et les actualités de ce dispositif avant d’investir. Pensez aussi à bien vous renseigner sur les détails de chaque zone Pinel. Et enfin, prenez conseil auprès d’un expert en gestion de patrimoine pour que votre investissement porte réellement ses fruits.

Réduisez vos impôts en 2018 avec la loi Pinel

Lisez nos autres articles sur ce sujet :

Bénéficiez d’une réduction d’impôts en 2018

Payer moins d’impôts en 2018

Comment défiscaliser en 2018 ?

Faire une simulation de défiscalisation pour 2018

Votre défiscalisation immobilière en 2018

Réussir son investissement locatif en 2018

Acheter un appartement pour louer en 2018