Le LEP (livret d’épargne populaire) est un livret permettant aux personnes ayant de faibles ressources de capitaliser. Quels sont les avantages promis par le LEP ? Quelles sont les conditions de revenu pour pouvoir en ouvrir un ? Réduire Ses Impôts vous dit tout sur le livret d’épargne populaire.

Qu’est-ce qu’un livret d’épargne populaire ?

Le livret d’épargne populaire a été créé spécialement pour les personnes à faible revenu. En effet pour pouvoir en ouvrir un, il existe un plafond de revenus à ne pas dépasser.

Ce livret d’épargne offre de nombreux avantages à ses détenteurs, dans le but d’inciter au maximum les personnes ayant une faible épargne à y placer leur argent.

Quelles sont les conditions d’ouverture d’un LEP ?

Pour ouvrir un LEP l’épargnant devra remplir plusieurs conditions :

  • Premièrement il devra appartenir à un foyer fiscal avec des revenus plafonnés (nous y reviendrons plus tard)
  • Il devra être résidant en France
  • Enfin à l’ouverture il devra verser un montant minimal de 30 euros.

Lors de l’ouverture du LEP il faudra présenter à la banque un avis d’imposition. C’est ce document qui permettra à la banque de constater ou non que l’épargnant est bien en deçà de la limite nécessaire pour ouvrir un LEP. Notons qu’un justificatif d’imposition (directement téléchargeable depuis l’espace client en ligne du site impot.gouv.fr) sera également accepté par votre banque.

Quel est le taux d’intérêt d’un LEP ?

Comme beaucoup d’autres livrets comme le livret A ou le livret jeune, le LEP a malheureusement vu son taux baisser au fil des années depuis sa création en 1982. Le taux du LEP est calculé à partir de celui du livret A auquel est ajouté 0,5 point. Il est actuellement de 1,25 point et devrait rester figé à ce taux au moins jusqu’en janvier 2020. Notons qu’il est envisagé à partir de cette date que le taux du LEP soit déterminé à partir d’un autre mode de calcul.

Quel est le revenu fiscal maximum pour ouvrir un LEP ?

Le revenu fiscal de référence pour être éligible à l’ouverture d’un LEP se calcule par foyer fiscal et dépend du nombre de parts qui le composent :

  • Pour 1 part le revenu fiscal maximal devra être de 19 779 €
  • Pour 1,5 part : 25 061 €
  • Pour 2 parts : 30 343 €
  • Pour 2,5 parts : 35 625 €
  • Pour 3 parts : 40 907 €
  • Pour 3,5 parts : 46 189 €
  • Pour 4 parts : 51 471 €
  • Et enfin pour chaque demie-part supplémentaire : 5 282 €

Notons que si vous avez ouvert un LEP et que vous êtes amenés à dépasser le plafond pendant une année, il sera possible de conserver votre livret uniquement si l’année suivante vos revenus repassent en deçà du plafond.

Quelle fiscalité s’applique au LEP ?

Le LEP est destiné aux personnes ayant de modestes revenus. Ainsi, dans la continuité de cette idée d’aider les personnes à faibles ressources à épargner, le gouvernement a décidé d’exonérer totalement les intérêts du LEP aussi bien pour l’impôt sur le revenu que pour les prélèvements sociaux.

Notre avis sur le livret d’épargne populaire

Le LEP est souvent mis en comparaison avec le Livret A. En effet les 2 livrets sont assez semblables. Si votre revenu fiscal vous le permet, nous vous conseillons bien entendu d’opter pour le LEP qui offre les avantages du Livret A avec un taux d’intérêt plus important. Si le revenu de votre foyer fiscal devait dépasser le taux légal ou si votre veniez à atteindre le plafond de votre LEP, vous pourrez ouvrir en parallèle un livret A.

Le saviez-vous ?

Contrairement au Livret A et au LDD, l’argent que vous aurez placé dans votre LEP ne sera pas nécessairement utilisé pour financer des logements sociaux ou des infrastructures responsables. Les banques seront donc parfaitement libres de gérer vos fonds comme elles le souhaitent.