Le logement social souffre de beaucoup d’idées reçues. Certains pensent notamment qu’ils sont tous une propriété de l’Etat et qu’il n’est pas possible d’en acquérir. D’autres pensent qu’il s’agit d’un mauvais placement car les loyers pratiqués y sont généralement faibles. Aujourd’hui nous allons mettre fin à ces fausses croyances car investir dans un logement social est possible et offre beaucoup d’avantages ! Voyons cela en détails.

Qu’est-ce qu’un logement social ?

Un logement social est un bien immobilier qui peut être une propriété de l’Etat ou d’un particulier. Il est destiné aux personnes à revenus modestes qui ont des difficultés à trouver un logement dans le parc immobilier traditionnel. Les logements sociaux offrent aux locataires des prix réduit pouvant représenter moins d’un tiers de ce qu’ils auraient dû être. Les avantages pour le locataire sont donc évidents. Mais qu’en est-il du propriétaire ? Comment peut-il s’il retrouver si les tarifs pratiqués sont aussi bas ?

Pourquoi investir dans un logement social est-il un investissement intelligent ?

Si vous investissez dans un logement social, vous aurez droit à de nombreux avantages. En premier lieu, votre prêt hypothécaire sera réduit, ce qui saura séduire ceux devant réaliser un crédit important pour leur achat. Vous serez exonérés des taxes municipales et scolaires et vous aurez également une réduction pour l’assurance habitation de votre bien. Enfin vous bénéficierez également d’une TVA à taux réduit pour tous les travaux et les rénovations que vous entreprendrez dans votre logement.

Comment choisir son logement social ?

Acheter un logement social ne requiert pas autant de précautions que pour l’achat d’un bien immobilier standard. En effet, la demande en logement sociaux est très forte en France. Les listes d’attente sont longues car l’offre est très inférieure à la demande. Ainsi, vous serez à peu près certain de trouver preneur quel que soit le bien que vous achetiez. Il peut cependant être intéressant d’acheter un bien à restructurer de façon à le payer moins cher et à bénéficier de la TVA réduite sur les travaux de restructuration. Mis à part cette petite astuce il est assez difficile de se tromper en achetant un logement social et c’est en cela que cet investissement est assez peu risqué.

Comment calculer la rentabilité de votre investissement dans un logement social ?

Le calcul de rentabilité d’un investissement locatif dans un logement social se fait à peu près comme il devrait être fait pour un bien classique. Vous devrez prendre en compte le coût du bien, d’éventuels travaux de restructuration ou de rénovation et anticiper vos futures recettes locatives.

Concernant les recettes locatives, comme nous l’avons évoqué, la demande en logement sociaux est très forte en France, et ainsi il est très peu probable que votre logement soit vacant. Vous pourrez ainsi être à peu près certains de recevoir votre loyer tout au long de l’année. Attention toutefois à tenir compte du fait que les loyers sont encadrés pour les logements sociaux.

Comment réduire ses impôts en louant un logement social ?

Outre les divers avantages proposés comme la TVA réduite, il n’existe pas de loi de défiscalisation propre aux logements sociaux en France Métropolitaine. Cependant si vous désirez acquérir votre logement social dans les DOM-TOM vous pourriez être éligibles à un dispositif fiscal fort avantageux : le Girardin Social qui offre une réduction d’impôts non négligeable pour les investisseurs ou les constructeurs de logements sociaux outre-mer.

Notre avis sur l’investissement locatif dans un logement social

L’investissement dans un logement social doit être un choix mûrement réfléchi. Malgré les avantages financiers auxquels vous aurez droit, prenez garde à la rentabilité de votre investissement qui sera la clé de voute d’une opération réussie. Par ailleurs comme pour tout achat de bien immobilier, il faudra songer à la revente et à la plus-value que vous pourriez en tirer. Contrairement à des appartements classiques, la revente de logements sociaux est compliquée du fait que beaucoup d’investisseurs sont frileux à l’idée de louer un bien à un loyer fortement réduit.

Le saviez-vous ?

En France il existe près de 5 millions de logements sociaux, et ce chiffre est en expansion constante ! Résistant aux crises immobilières le logement social peut être une excellente alternative à un investissement classique dans un simple appartement.