Un OPCVM (organisme en placement collectif en valeurs mobilières) est un portefeuille permettant d’investir de façon collective sur le marché financier ou immobilier. Comment fonctionne une OPCVM ? Quels sont les avantages à réaliser un investissement dans un placement collectif ? Quelle est la fiscalité des OPCVM ? Réduire Ses Impôts vous explique tout sur le fonctionnement de ces organismes.

Qu’est-ce qu’un OPCVM ?

Un OPCVM est en quelque sorte un intermédiaire entre des investisseurs et des marchés financiers ou immobiliers. Le principe d’une OPCVM est simple, des particuliers placent des fonds dans l’organisme, et cet organise va réaliser des investissements pour leur compte. Bien souvent les investissements réalisés par ces organismes auraient été bien difficiles d’accès pour des particuliers novices en investissement ou disposant de peu de ressources.

Quelle est la différence entre SICAV et FCP ?

Il existe deux types d’OPCVM :

– les SICAV (sociétés d’investissement à capital variable)

– les FCP (fonds commun de placement)

La principale différence entre un FCP et une SICAV se situe dans leur forme juridique. La SICAV est une véritable société disposant d’un conseil d’administration et qui peut émettre des actions.

En revanche les FCP n’ont pas d’entité juridique. Ainsi en investissant dans un FCP on obtient des parts du fonds, et non des actions. On ne peut donc réaliser une plus-value qu’en revendant ses parts à un prix plus élevé que le prix d’achat.

Autre différence entre ces deux OCPVM, le capital minimal requis pour les FCP est plus faible : 400 000€ contre 7,5 millions pour les SICAV.

Quels sont les avantages à effectuer un placement collectif ?

L’OPCVM offre trois avantages majeurs :

  • Vous avez la possibilité d’investir sur un très large portefeuille de valeurs mobilières avec peu de fonds et en ayant absolument aucune connaissance des marchés financiers
  • Les OPCVM réalisent des investissements variés, et vos fonds seront ainsi répartis sur plusieurs actifs, ce qui limite considérablement les risques de perte
  • Enfin l’argent placé est liquide, dans le sens où vous pourrez revendre vos parts (dans le cas d’un FCP) ou revendre vos actions (dans le cas d’une SICAV) afin d’obtenir des liquidités immédiates.

Les revenus des OPCVM sont-ils imposables ?

La règle générale prévoit l’application d’une flat tax de 30%, qui correspond à 17,2% de prélèvements sociaux et 12,8% d’impôt sur le revenu. S’agissant d’une taxe forfaitaire, elle est indépendante de votre niveau de revenu et reste à 30% pour tous les investisseurs.

Donc oui les revenus des OCPVM sont imposables, qu’il s’agisse de revente de parts ou d’actions, vous devrez indiquer ces revenus dans votre déclaration d’impôt.

Sachez cependant que lorsque vous investissez dans une OPCVM vous pouvez obtenir un abattement fiscal. Pour cela il faudra conserver le fond pour une durée minimale de 5 ans.

Les OPCVM sont-ils des investissements risqués ?

Comme tout placement, investir dans une OPCVM comporte bien entendu des risques. Outre les risques liés à la volatilité des actifs dans lesquels les fonds sont investis, il faut également prendre en considération les divers frais que vous aurez à payer et qui pourraient réduire la rentabilité de votre investissement (frais lors de la vente de parts, droits de garde…)

Sachez cependant que certains OPCVM proposent un classement sur une échelle allant de 0 à 7 sur la volatilité de leurs actifs financiers (0 étant le moins risqué). En passant par ce type d’OPCVM vous aurez la possibilité de réaliser un investissement en adéquation avec votre aversion au risque.

Notre avis sur l’investissement dans les OPCVM

Comme tout investissement, placer de l’argent dans une OPCVM demande une grande réflexion et une étude approfondie de l’organisme dans lequel vous souhaitez investir. Pensez à vous renseigner sur les frais qui vous seront facturés par l’organisme, sur ses résultats au cours des dernières années et sur le type d’investissements qu’il réalise.

Le saviez-vous ?

Lorsque vous investissez dans une SICAV, vous devenez automatiquement actionnaire de la société.