Comment fonctionne le PEL ? Comment en ouvrir un, et quels sont les avantages à le faire ? Est-il uniquement destiné à financer un projet immobilier ? Réduire Ses Impôts vous explique tout.

Qu’est-ce qu’un PEL et comment fonctionne-t-il ?

Le plan épargne logement (PEL) est un compte d’épargne réglementé. Il a été conçu pour les personnes ayant un projet immobilier à moyen-long terme. Mais le PEL ne sert pas uniquement à préparer l’achat d’un bien immobilier. Il peut également servir de simple compte d’épargne.

Qui peut ouvrir un PEL ?

Les conditions d’ouverture d’un PEL sont extrêmement souples. En effet, le PEL est ouvert à n’importe qui, sans distinction d’âge ou de nationalité. Un mineur peut donc ouvrir un PEL ainsi qu’une personne résidant à l’étranger. La seule condition indispensable pour pouvoir être éligible à l’ouverture d’un PEL est de ne posséder ni PEL ni CEL. En effet un seule plan/compte épargne logement n’est autorisé par personne.

Concernant la vie du PEL, vous serez contraint d’y verser un minimum de 540 €/an. Nous vous conseillons pour cela de mettre en place un virement automatique d’un minimum de 45€ / mois afin d’être certain d’être en règle.

Quels sont les avantages à ouvrir un PEL ?

Le PEL offre de nombreux avantages à ses détenteurs :

  • Le PEL offre un taux d’intérêt fixe de 1% soit plus que certains livret d’épargne comme le livret A.
  • Le PEL propose un plafond bien plus élevé que d’autres livrets. En effet celui-ci est fixé à 61 200€. Notons que les intérêts capitalisés ne sont pas pris en compte dans ce calcul. Le montant cumulé sur votre PEL peut donc tout à fait dépasser ce plafond.
  • Le PEL ouvre droit à une prime d’Etat pour obtenir un prêt destiné à réaliser un investissement immobilier.

Parallèlement à cela, nous noterons 2 inconvénients du PEL :

  • Les fonds sont bloqués 4 ans
  • Les intérêts générés sont soumis à un prélèvement fiscal unique si la durée de vie du PEL dépasse 12 ans.

Quelle est la durée de vie d’un PEL ?

La durée de vie minimale d’un PEL est de 4 ans quelle que soit votre banque. Durant cette durée les fonds ne pourront être débloqués sans conséquence. Passés les 4 ans le PEL pourra être prolongé pour une durée totale ne pouvant excéder 10 ans. Passée cette échéance, il ne sera plus possible de verser des fonds sur le PEL mais ce dernier pourra continuer d’exister pendant encore 5 ans et de produire des intérêts.

Lorsque les 15 années sont écoulées, le PEL sera automatiquement transformé en livret d’épargne.

Quand débloquer les fonds d’un PEL ?

Si les fonds sont censés être bloqués sur votre PEL, il est cependant possible de les retirer même si ce retrait aura des conséquences qui dépendront du moment où vous le faites :

  • Dans les deux premières années : alors les intérêts versés seront calculés en fonction du taux du CEL et non du PEL
  • Entre 2 et 3 ans, vous conservez le taux d’intérêt du PEL mais vous ne pourrez bénéficier du taux préférentiel du PEL pour réaliser un emprunt
  • Après 4 ans, vous pouvez librement retirer les fonds de votre PEL et en tirer tous les avantages sans être soumis à aucune pénalité.

Notre avis sur le PEL

Ouvrir un PEL n’est en soi pas risqué. Comme nous l’avons vu, même si les fonds sont destinés à rester bloqués un certain temps, ce livret d’épargne conserve une certaine liquidité et vous offre la possibilité de retirer votre argent.

Que vous ayez un projet immobilier ou non, ouvrir un PEL est une bonne chose. Même si vous ne comptez pas jouir de la prime d’Etat promise, vous bénéficierez quand même des autres avantages du PEL, comme le taux d’intérêt de 1%.

Dans la mesure du possible nous vous conseillons toutefois de conserver votre PEL le plus longtemps possible.

Le CEL est plus souple que le PEL. Il permet également d’obtenir une prime d’Etat pour souscrire à un crédit mais n’impose aucune durée minimale ou maximale de détention