Plusieurs types de placements existent pour vous aider à augmenter votre capital, parmi eux le Forex. Il s’agit d’une une plateforme où des millions de personnes réalisent des échanges monétaires. Les monnaies sont classées et répertoriées.

Il existe deux types de monnaies : les devises primaires et les devises secondaires. Les premières sont stables, et les secondes plus volatiles. Dans la catégorie des devises primaires, vous avez les monnaies les plus échangées dans le monde comme : l’euro, le dollar américain, le yen japonais ou encore le franc suisse. Et dans celle des devises secondaires, vous avez la couronne suédoise, la couronne danoise, le rand sud africain, la couronne tchèque, la roupie indienne et le dollar hongkongais. Qu’en est-il de la couronne norvégienne ou NOK ? Retrouvez les réponses à cette question dans notre article.

Pourquoi investir en couronne norvégienne ?

Investir dans la couronne norvégienne est avantageux pour les raisons suivantes :

  • La Norvège a des fondamentaux économiques sains et stables. Il n’y a presque pas de dettes dans le pays et on remarque un excédent budgétaire sur plusieurs années.
  • Une forte croissance économique grâce au gaz et au pétrole, et un taux de chômage très bas.
  • Une forte croissance du PIB
  • Un important fonds souverain de 600 milliards de dollars
  • Un investissement intelligent de la part du gouvernement pour les revenus pétroliers destiné à renforcer la notoriété de la couronne norvégienne (biens et services, exportations, sources d’énergie renouvelable…)
  • La couronne norvégienne s’échange à des niveaux historiquement bas

En 2018, l’économie norvégienne a connu une grande croissance d’un taux de 2,5% sur un an. Selon les experts, la couronne norvégienne reflète la croissance dynamique de l’économie de son pays. D’ailleurs, selon leurs analyses, la NOK affiche une croissance résiliente, contrairement à la zone euro qui peine à être relancée.

La couronne norvégienne est-elle une valeur refuge ?

On qualifie une monnaie de valeur refuge lorsqu’elle préserve son détenteur des éventuelles turbulences de l’économie mondiale. En effet, en temps de crise, investir dans une monnaie stable peut être un bon moyen de sécuriser vos avoirs. Mais encore faut-il que cette monnaie soit appuyée par une économie puissante et stable.

Le choix de faire d’une monnaie une valeur refuge dépend habituellement de l’appréciation de la conjoncture mondiale par les analystes financiers. Le statut de valeur refuge trouve rarement un consensus auprès des experts. Il est étroitement lié aux fluctuations du marché des changes, ainsi qu’au niveau d’intérêt de la monnaie.

A titre d’exemple, le franc suisse est qualifié de valeur refuge depuis plusieurs années déjà. Toutefois, compte-tenu de la situation actuelle, des attaques sur le marché des changes dont elle est victime, beaucoup d’experts financiers affichent leur scepticisme quant à son statut de valeur refuge. En effet, malgré les nombreux points positifs du franc suisse (importante réserve d’or, économie stable et bien gérée, innovation en matière de technologie, fort taux d’exportations mondiales…), il fait l’objet d’une forte spéculation des investisseurs sur le marché des changes, ce qui a pour conséquence de faire baisser sa valeur.

De l’autre côté, la couronne norvégienne continue de renforcer son statut de valeur refuge grâce à son économie dynamique. Elle reste même l’une des monnaies principales en Europe.

Qu’en est-il des risques ? Notamment le risque de change ?

Comme tout placement boursier, l’investissement dans la NOK requiert une connaissance et expérience suffisantes du marché pour limiter les risques. En effet, il est important d’appréhender et d’évaluer les différentes caractéristiques du produit en fonction de votre situation financière et au regard des risques à encourir : risque de change, risque de crédit, risque de liquidité et risque de modification des taux d’intérêt. La conséquence est souvent une moins-value en cas de vente anticipée de la NOK. Pour éviter d’augmenter ces risques, et de perdre votre argent, il est toujours conseillé de se faire assister par un expert financier ou un courtier en bourse pour ce genre d’investissement complexe.

Quel est le meilleur moment pour acheter de la couronne norvégienne ?

Avant d’acheter ou de vendre vos NOK, vous devez élaborer une stratégie d’investissement basée sur une analyse pertinente de leur cours sur le marché boursier. Pour ce faire, vous devez réaliser une analyse technique et graphique et étudier les différents indicateurs : tendance, volatilité, etc.

Vous devez également faire une analyse fondamentale en vous basant sur le calendrier économique fourni par de nombreux experts financiers et proposé sur les plateformes de trading. C’est sur le calendrier que vous trouverez toutes les dates importantes que vous devez suivre pour optimiser vos chances de gagner de l’argent en revendant vos NOK.

Pour peaufiner votre stratégie de placement boursier, vous devez aussi étudier l’influence économique et financière des deux pays émetteurs (celui de la NOK et de la France si vous y êtes). Pour ce faire, vous devez tenir compte des indicateurs de croissance comme les ventes de biens durables, le PIB, et d’autres statistiques que vous trouverez.

Il est aussi important de suivre les actualités ainsi que les communications des banques centrales. Et enfin, n’oubliez pas de garder à l’esprit que le marché boursier est caractérisé par son aspect spéculatif. La volatilité des cours de la NOK est souvent liée au sentiment des investisseurs. Afin de vous garantir la meilleure analyse possible, n’hésitez pas à solliciter l’aide d’un expert dans le domaine.

Ainsi, pour répondre à la question « quel est le meilleur moment pour acheter de la couronne norvégienne ? », il faut se référer à ces nombreuses analyses. L’idéal serait d’acheter, ou de revendre, lorsque le taux vous est favorable. Il n’y a pas d’indication de temps précise car la spéculation se fait généralement au feeling, lorsque vous jugez que vos placements ont des chances d’évoluer positivement. Pour un débutant, exploiter cet instinct n’est pas évident. C’est pourquoi, l’aide d’un spécialiste est requise.

Quand revendre sa couronne norvégienne ?

Comme pour l’achat de la couronne norvégienne, vous devez vous baser sur plusieurs analyses et informations pour déterminer le moment opportun de la revente de vos devises. Il est important de considérer les signaux du marché qui indiquent une imminente baisse du taux des devises pour assurer un rendement à votre placement boursier.

Quand vous clôturez une position, votre dépôt initial vous revient en y appliquant le montant de vos gains ou de vos pertes. Il est toutefois utile de préciser que lorsque vous gardez des positions ouvertes aux heures de fermeture du courtier que vous aurez choisi, vous devez payer des taux d’intérêt. Si vous n’en avez pas envie, il suffit de clôturer vos positions avant la fermeture officielle du marché.

Les procédures de placement boursier vous sont expliquées par votre courtier. En revanche, le moment idéal pour revendre vos devises dépendra de vos limites financières et de votre aversion au risque. Gardez simplement à l’esprit que pour obtenir un gain, il faut revendre vos NOK à une valeur plus élevée que celle à l’achat.

Le saviez-vous ?

Les conversions les plus courantes effectuées vers ou depuis la couronne norvégienne sont faites avec le dollar américain et l’Euro.