Le marché des changes ou Forex est un domaine complexe mais qui promet des rendements très élevés. Les risques sont nombreux en ce qui concerne les échanges boursiers, qu’il s’agisse d’actions, d’obligations ou de devises étrangères. Néanmoins, avec les bonnes stratégies et les bons conseils, il est possible de s’en sortir et de profiter d’une rentabilité financière exceptionnelle.

L’investissement boursier dans les devises étrangères attire énormément de monde ces dernières années. Ce domaine requiert une parfaite analyse du marché et de plusieurs facteurs externes, mais aussi un bon sens spéculatif et une prédisposition aux risques.

Retrouvez tout de suite les renseignements de base à connaître avant de se lancer dans l’investissement en devises étrangères. Afin de vous apporter le maximum d’informations utiles possibles, prenons l’exemple du Franc Suisse, une monnaie étrangère considérée comme une référence sur le marché des changes.

Quels sont les risques et les avantages inhérents à l’achat de devise étrangère ?

Investir en bourse présente de nombreux avantages. Vous pouvez investir dans des actions, des obligations, des matières premières ou dans des devises étrangères. L’investissement en monnaie étrangère reste accessible à tout un chacun. C’est son premier avantage car il n’y a aucune quelconque obligation d’avoir un grand capital pour pouvoir investir sur le Dollar Américain, l’Euro, le Dollar Canadien, le Franc Suisse, la Couronne Suédoise, etc.

Investir dans les devises étrangères reste donc avantageux à de nombreux niveaux. Voici quelques exemples de ces avantages :

  • Performance de l’investissement grâce à l’évolution des taux de change sur le marché
  • Meilleur rendement sur le long terme, c’est un placement fortement rémunérateur si l’on applique les bonnes stratégies
  • Rendements capitalisés grâce aux intérêts produisant eux-mêmes des intérêts
  • Possibilité de soutenir de nombreuses entreprises dans le monde, et l’économie des pays dans lesquels elles sont implantées
  • Financement d’un projet personnel ou sociétal (épargne en vue de sa retraite, financement des études des enfants, réalisation de projet immobilier, etc…)

L’investissement dans une monnaie étrangère n’est pas non plus sans risque. En effet, de par sa nature spéculative, il n’y a aucune garantie de capital. Le risque de change impacte énormément sur la performance de l’investissement et peut être préjudiciable au détenteur de la devise étrangère. Fort heureusement, des solutions existent pour minimiser ces risques. Il faut bien comprendre le fonctionnement du marché des changes, opter pour les bonnes stratégies d’investissement et se fier à des courtiers expérimentés.

Pourquoi investir dans le Franc Suisse ?

Le Franc Suisse est actuellement considéré par de nombreux analystes financiers comme étant la devise qu’il faut surveiller. En effet, le Franc Suisse n’arrête pas de gagner du terrain, et ce malgré le contexte de plus en plus perturbé dans lequel il évolue. Cette constante évolution de la performance de la devise helvétique (CHF) a commencé en 2017. Le Franc Suisse affichait alors une valeur de 0,92 euro.

Le Franc Suisse est maintenant une valeur refuge de référence. Son environnement politique, financier et économique est réellement stable. Cela a un impact favorable sur son appréciation dans l’univers boursier. En même temps, on remarque depuis quelques années l’engouement des investisseurs pour les devises étrangères. Une telle dynamique du Franc Suisse n’a pas manqué l’œil avisé des investisseurs les plus aguerris.

Le prix à l’achat du Franc Suisse reste donc favorable à tout investissement. D’autant plus que pour garantir un meilleur rendement, les investisseurs s’appuient sur les structures exceptionnelles de la Suisse, notamment ses exportations. Les indicateurs de performance boursière jouent en faveur du Franc Suisse. C’est bien le moment d’investir dans le Franc Suisse.

De l’autre côté, l’Euro se dégrade. Depuis plusieurs décennies, le climat des affaires dans la zone euro n’est pas très brillant. On remarque des chutes vertigineuses dans tous les domaines à cause de la dernière crise ayant touchée l’Europe. L’industrie est la plus touchée que ce soit en France, en Allemagne ou en Italie. Les indices de performance économique dégringolent aisément comme le PMI manufacturier, le PIB… Les dettes s’accumulent, le chômage est important dans plusieurs zones européennes et l’économie fait face quotidiennement à des turbulences. Cela avantage encore plus le Franc Suisse.

Quel est le meilleur moment pour acheter et revendre son Franc Suisse ?

Lors de la dernière campagne présidentielle en France, beaucoup de Français ont fait le choix d’investir dans le Franc Suisse. Leur décision a été poussée par la certitude que les importants capitaux européens sont allés se réfugier en Suisse. Et ce fut réellement le cas car les acteurs économiques ont eu peur de l’issue des élections françaises. Dans le scénario de base de leur investissement, les Français considéraient qu’il était judicieux de suivre le courant et d’investir en Franc Suisse et revendre quand l’Euro aura une meilleure valeur.

Beaucoup de contraintes ont eu raison des investisseurs en Franc Suisse. Le risque principal restait la chute de la valeur du Franc Suisse à cause de la complexité des négociations entre la Bretagne et l’Union Européenne concernant le Brexit. Mais malgré cela, ils ont eu raison de tenir bon. Même jusqu’à aujourd’hui, le Franc Suisse reste et demeure une valeur refuge exceptionnellement favorable en terme de rendement.

Pour acheter et revendre ses Francs Suisses, le meilleur moment dépendra toujours des circonstances externes. La conjoncture économique, politique et financière de la communauté helvétique face à celle de l’Union Européenne, et du monde entier, déterminera le moment idéal pour un investisseur souhaitant faire des profits. Même si l’Euro s’est rétabli petit à petit, le Franc Suisse a gagné en notoriété sur le marché boursier. Il vous suffit juste de trouver le bon taux de change favorisant vos placements financiers (un taux bas à l’achat et un taux élevé à la revente).

Où acheter et revendre ses devises suisses en toute sécurité ?

De nombreuses plateformes de changes de devises existent actuellement sur internet. Elles ont l’avantage de ne pas être délimitées géographiquement. Vous aurez ainsi la possibilité d’acheter ou de vendre vos devises suisses aux plus offrants, au prix que vous souhaitez. Généralement, ces plateformes fonctionnent par système d’inscription moyennant un prix d’entrée. Des frais de tenue de compte peuvent également exister en fonction de la politique d’investissement instaurée. En règle générale, c’est la façon la plus facile pour acheter et revendre ses devises. En revanche, les risques sont tout aussi importants. Aussi, il est fortement conseillé de choisir une plateforme qui vous propose des garanties.

Sinon, en France, il existe également de nombreux bureaux de changes, banques et courtiers spécialisés dans les devises étrangères. Ils offrent habituellement plus de garanties en mettant en exergue les marges, les frais, les taux d’intérêts… Cette transparence est essentielle pour la réussite d’un investissement dans les devises étrangères. Comme il s’agit d’un marché spéculatif, le risque de perte en capital est déjà important. Les investisseurs n’ont pas en plus besoin de craindre des arnaques concernant la tenue de leur compte d’investissement, par exemple. Ils ont besoin de disposer d’un système de changes rapide et fiable.

Le choix n’est donc pas très difficile. Pour acheter et revendre des devises suisses en toute sécurité, il faut choisir le bon opérateur spécialisé dans le domaine. Pour le déterminer, il faut vous baser sur des critères spécifiques : la transparence, la marge, les frais, les virements en toute sécurité, la rapidité des opérations…

Les plus-values réalisées lors de revente de devises sont-elles soumises à l’impôt ?

Effectivement, les plus-values réalisées lors de la revente de devises sont soumises à l’impôt. Tout investisseur boursier doit déclarer son ouverture de compte avec l’imprimé 3916 N° CERFA 11916*01.

La fiscalité dépendra du lieu où se trouver l’intermédiaire boursier ou l’investisseur. S’il est installé en France, les plus-values seront assimilées à des plus-values sur biens meubles et non pas sur des plus-values sur valeurs mobilières. Et si les opérations boursières sont habituelles et régulières, et engendrent d’importants montants, alors le régime des plus-values ne s’applique plus. En effet, il s’agit maintenant d’une activité imposable au titre des BIC ou Bénéfices Industriels et Commerciaux.

Si l’investisseur ou l’intermédiaire boursier se trouve à l’étranger, c’est le formulaire 2047 N°CERFA 11226*07 qui sera à remplir. La déclaration doit toutefois être inscrite par un particulier domicilié en France, lequel doit aussi encaisser des revenus hors de la France Métropolitaine et des pays d’Outre-mer. Cette déclaration sera alors assujettie à la déclaration de l’ensemble des revenus.

Le saviez-vous ?

Pour acheter vos devises étrangères, qu’il s’agisse de dollar, de Franc Suisse ou autre, il est plus judicieux de réaliser cette opération en ligne. Les taux de change sont généralement moins élevés et cela vous évitera de faire la queue aux bureaux de change, ainsi que de transporter des devises sur vous en liquide !