Depuis quelques années, on remarque une ruée des investisseurs vers le whisky. En effet, à travers le monde, de nombreuses bouteilles de collection s’arrachent comme des petits pains. Cela a pour conséquence la hausse du prix de cette boisson alcoolisée. On constate même la création de nouveaux fonds d’investissement spécialisés dans le whisky.

Vous souhaitez placer intelligemment votre argent ? Retrouvez toutes les informations nécessaires pour faire de votre investissement dans le whisky une grande réussite.

Pourquoi le whisky a-t-il la côte auprès des investisseurs ?

Le whisky est devenu de plus en plus convoité, que ce soit pour collectionner, déguster ou investir. Le whisky est devenu très populaire grâce à sa longue conservation. En effet, il faut comprendre qu’entre 1975 et 1983, une surproduction avait persisté dans les distilleries écossaises. Il s’agissait d’une réelle crise, qui a contraint plusieurs de ces sociétés productrices de whisky à mettre la clé sous la porte. Vers la fin des années 1980, quelques vieilles bouteilles de whisky ont été proposées sur le marché à des prix bradés. Beaucoup ont alors commencé à en acheter, sans pour autant avoir l’objectif de spéculer.

C’est ainsi que les singles « malts » ont vu le jour. Ils furent créés par des importateurs italiens qui avaient acheté les barriques de ces distilleries. L’assemblage était donc effectué en Italie. Depuis, de nombreuses vieilles barriques sont proposées sur le marché et trouvent immédiatement des acquéreurs. C’est ce qui justifie la flambée des prix du whisky actuellement.

Sinon, la popularité du whisky se base fortement sur cette capacité de conservation sur le long terme. Ce titrage en alcool est un précieux avantage par rapport au vin. En effet, il est quasiment impossible d’avoir un flacon bouchonné, ni d’altérer le goût de la boisson après avoir consommé une petite partie.

Enfin, on peut aussi expliquer la côte du whisky auprès des investisseurs par le style de vie de la population mondiale. Le whisky est une boisson que l’on sert en toute occasion : fêtes, réunion d’affaire, cadeau, etc… Le travail de l’image de marque par les distilleries et les entreprises productrices de whisky a fortement contribué à la popularité de l’alcool ambré.

Comment choisir un bon whisky dans le cadre d’un investissement ?

Pour votre investissement dans le whisky, il faut connaître certaines bases. Par exemple, il est utile de savoir que plusieurs références de whisky existent dans le monde actuellement. Toutefois, pour simplifier, on peut distinguer 4 types de whisky :

  • Les whiskies de distilleries fermées : celles qui ont été perdues de vue à cause des crises économiques, de la guerre ou d’un embargo commercial. Généralement, ce sont des distilleries écossaises et irlandaises du 19ème siècle. Dans cette catégorie, le plus célèbre de ces whiskies est le « whisky single malt », qui se vendait moins cher au 20ème siècle et constitue aujourd’hui un petit trésor que tous les collectionneurs s’arrachent.
  • Les whiskies aux qualités gustatives exceptionnelles : ce sont les whiskies qui ont des qualités gustatives supérieures. Autrement dit, ce sont les meilleurs whiskies en termes de goût. On peut par exemple citer le « Glendronach Cask n°23 » qui a 25 ans d’âge.
  • Les éditions limitées de distilleries classées « A » : ce sont les whiskies produits en édition limitée ou d’exception. Dans cette catégorie vous trouverez par exemple, les distilleries comme Ardberg, Macallan, Bowmore ou encore Highland Park. L’avantage avec cette catégorie de whisky est que vous pourrez obtenir un retour d’investissement fortement avantageux d’ici 10 ou 20 ans. Ce fut le cas du whisky Macallan « M ». Sa distillerie n’en a produit que 4 bouteilles, et 2 seulement ont été commercialisées. A cause de cette rareté, une de ces bouteilles a été vendue à 323 000 euros lors d’une vente aux enchères.
  • La réunion dans une seule bouteille de ces 3 précédents types de whisky : c’est ce qui est défini comme étant le « whisky parfait ». En revanche, il est plus difficile à trouver. Mais une fois que vous l’obtenez, sachez que votre trouvaille vaudra de l’or. Le prix de revente sera très élevé et servira votre investissement.

Pour choisir le bon whisky dans le cadre de votre investissement, il vous suffit d’opter pour les bouteilles qui présentent ces caractéristiques. Pour vous donner une idée des bons whiskies dans lesquels investir, voici le top 10 des whiskies les plus chers en 2020 :

  • L’Islay d’Isabella : 6,2 millions de dollars
  • Master of Malt (105 ans) : 1,4 million de dollars
  • Old Macallan (64 ans) : 460 000 dollars
  • Old Dalmore (62 ans) : 200 000 dollars
  • Dalmore 64 Trinitas : 160 000 dollars
  • 1926 Macallan Fine and Rare Collection : 75 000 dollars
  • Dalmore 62 Simple Hiland Malt Scotch : 58 000 dollars
  • Highland Park 50 year Old Single Malt : 17 500 dollars
  • Glenfiddich (50 ans) : 16 000 dollars
  • Macallan 55 year Old Lalique Crystal : 12 500 dollars

Où acheter son whisky et où obtenir des conseils ?

Plusieurs moyens sont disponibles pour acheter votre whisky :

  • Dans une boutique spécialisée
  • Chez un revendeur de confiance
  • Lors des ventes aux enchères
  • En ligne

Avant de vous lancer dans une collection de whisky, il est primordial de faire une étude du marché. Il ne suffit pas de choisir les bouteilles que vous préférez, bien que ce soit plus amusant et motivant. Il est aussi important de sélectionner les bonnes marques et bouteilles. Pour prendre les bonnes décisions, vous devez donc faire de nombreuses recherches.

Pour acheter vos whiskies, tous les moyens sont bons du moment que vous obtenez les bouteilles que vous recherchez. Il n’y a pas vraiment d’endroit unique où vous devez faire vos achats. En effet, un whisky en édition limitée pourrait n’exister que chez un collectionneur privé.

En revanche, l’aide d’un professionnel vous sera utile pour dénicher la perle rare qui fera de votre investissement une grande réussite. Vous disposez de plusieurs experts en whisky dans le pays, et dans le monde entier. Plusieurs sommeliers expérimentés peuvent vous aider à choisir vos whiskies et vous indiquer où les acheter, comment les conserver, comment les revendre, etc.

Sinon, sur certains sites spécialisés, vous avez également plusieurs informations utiles. Le site Catawiki propose, par exemple, près de 80 catégories de whiskies, et plusieurs milliers de référence. C’est le site de ventes aux enchères le plus célèbre dans le monde pour l’acquisition de bouteilles de whisky dans le cadre d’un investissement.

Quand revendre son whisky et comment procéder ?

Pour revendre votre whisky, plusieurs filières existent :

  • Les ventes aux enchères spécialisées
  • La vente de particuliers à particuliers (notamment sur Facebook)
  • Les réseaux privés des collectionneurs
  • Etc.

Pour savoir quand le revendre, il faut partir de l’analyse du marché. En effet, il importe de faire la distinction entre la valeur réelle du marché et le prix affiché par les marchands et les cavistes. Vous devrez vous fier au prix de vente d’une bouteille les années précédentes. Ainsi, vous saurez exactement si votre collection intéressera des investisseurs et s’il est judicieux de la vendre immédiatement, ou s’il faut encore attendre quelques années.

Les procédures de vente en ligne sont simplifiées. Après inscription sur la plateforme de vente aux enchères en ligne, vous pouvez proposer tous les whiskies que vous souhaitez. Les acheteurs les sélectionnent et effectuent un paiement directement à la plateforme. Celle-ci vous informe de cette transaction mais attendra que la livraison (sous 3 jours ouvrables normalement) soit effectuée avant de vous payer.

Quel rendement peut-on envisager en investissant dans le whisky ?

En règle générale, la rentabilité annuelle d’un whisky est de 15%. Toutefois, les bouteilles rares connaissent une progression plus importante. Les risques d’un mauvais investissement sont également énormes et la rentabilité varie en fonction des stratégies adoptées.

En investissant dans le whisky, vous bénéficierez des mêmes potentiels de rendement que tous les actifs tangibles sur lesquels vous investissez en bourse. Il vous faudra juste suivre les évènements économiques et spéculer.

En ce qui concerne les avantages fiscaux, la fiscalité du whisky reste similaire à celle du vin. Pour un gain de revente de 5 000 euros, vous serez exonérés d’impôts. En revanche, si vos gains se situent au-dessus de cette limite, vous serez soumis à l’impôt, plus précisément à un taux forfaitaire de 19% et 17,2% de prélèvements sociaux.

Le saviez-vous ?

Le whisky est devenu ces dernières années un produit attirant de plus en plus d’investisseurs. Et pour cause, certaines ventes de whisky atteignent des montants exorbitants, rivalisant largement avec le vin et le champagne. A titre d’exemple, une bouteille de Whisky Macallan de 6 litres a été vendue plus de 462 000 € lors d’une vente aux enchères en 2014 !