Les résidences services sénior sont des solutions qui ont le vent en poupe auprès des personnes âgées. Elles offrent un cadre de vie agréable à ses résidents et sont en développement constant. Alors, est-il intéressant d’investir dans une résidence service sénior ? Réduire Ses Impôts vous explique tout.

Qu’est-ce qu’une résidence service senior ?

Une résidence service senior est un groupement de logements qui offre à ses résidents divers services comme la restauration, la blanchisserie les loisirs… Les seniors sont donc dans un cadre de vie agréable et peuvent fuir l’isolement qui habituellement effraye les personnes âgées.

C’est aussi pour eux un bon moyen de vivre en toute sécurité, et d’être armés dans le cas d’une perte partielle d’autonomie.

Pourquoi investir dans une résidence service sénior ?

Investir dans une résidence senior c’est investir dans un secteur qui ne connaît pas la crise. En effet, selon l’INSEE, d’ici 2035 les seniors de plus de 60 ans représenteront plus de 35% de la population française.

L’hébergement pour les personnes âgées est donc un secteur porteur qui a de beaux jours devant lui.

Investir dans une résidence senior comporte beaucoup d’avantages :

  • Une rentabilité estimée de 4% par an
  • Un placement sécurisé dans un secteur d’avenir
  • Une fiscalité clémente
  • Une gestion de la location complètement prise en charge par l’exploitant.

Quels sont les inconvénients à investir dans une résidence service sénior ?

Si investir dans une résidence senior est considéré généralement comme un placement sécurisant il comporte néanmoins quelques inconvénients :

  • Vous devrez garder votre bien 20 ans pour bénéficier du remboursement intégral de la TVA sur le bien acheté. Si vous décidez de revendre votre bien avant les 20 ans, il vous faudra rembourser l’Etat de la TVA récupérée au prorata des années restant à courir.
  • Vous n’avez aucune maitrise des loyers ni des locataires de votre logement
  • Enfin il s’agit d’un investissement qui doit être pensé sur le long-terme pour être fiscalement intéressant.

Comment choisir l’emplacement de la résidence sénior ?

Acheter une résidence senior demande de prendre quelques précautions au préalable et de tenir compte de plusieurs facteurs :

  • La demande locative de la résidence : une résidence avec un fort taux d’occupation vous assurera de percevoir des revenus fonciers réguliers.
  • L’emplacement de la résidence : elle définira en partie la demande locative. En effet une résidence placée dans une zone proche des transports en commun, des commerces et de différents services, aura plus de chances de séduire des séniors, qui pour la plupart sont actifs et autonomes.
  • La démographie locale : s’informer sur celle-ci peut également être une précaution intéressante à prendre. Les seniors désertent-ils la ville à l’âge de la retraite ? Est-ce une ville où il fait bon vivre pour les personnes âgées ? Comment la démographie locale a-t-elle évolué ces dernières années ? Autant de questions qui vous aideront à choisir le bon emplacement pour votre résidence sénior.

Quelle fiscalité s’applique à la location d’une résidence sénior ?

Lorsque vous investissez dans une résidence sénior, 2 options fiscales s’offriront à vous :

  • La loi Censi-Bouvard : grâce à cette loi vous pourrez récupérer la TVA sur votre achat et obtenir une réduction d’impôts de 11%
  • Le statut LMNP : vous récupérerez également la TVA et pourrez déduire les charges d’exploitation liées à la gestion de la résidence.

Notons que vous devrez conserver votre bien au moins 20 ans pour pouvoir récupérer la totalité de la TVA.

Notre avis sur l’investissement dans une résidence service sénior

La demande de logement dans les résidences service sénior est en augmentation constante. Investir dans ce type de résidence c’est s’assurer d’obtenir des revenus complémentaires réguliers, à condition toutefois de bien choisir la résidence et son gestionnaire.

Le saviez-vous ?

Dans les résidences service sénior, tout comme dans les EHPAD, les loyers peuvent être revus à la baisse par le gestionnaire. Ainsi renseignez-vous sur la santé financière de la résidence et sur son taux de remplissage pour vous éviter de mauvaises surprises.