CFD : qu’est-ce que c’est ?

Le CFD, ou Contrat pour la différence, est un instrument financier permettant de spéculer sur les matières premières, les devis, les emprunts d’Etat, etc. Considérés comme instruments financiers très risqués, beaucoup de Français hésitent à se lancer dans des placements boursiers via des CFD.

Le CFD est un contrat qui porte sur la différence remarquée sur le cours d’un actif financier lors de son ouverture et de sa clôture sur le marché boursier. Ce contrat permet, alors, d’investir sur une large gamme de marchés financiers et à des prix fortement compétitifs. De plus, il suffit d’utiliser une même et unique plateforme qui est souvent hors bourse ou OTC (Over The Counter).

Le CFD est très flexible, et c’est son principal avantage. En effet, comparé au courtage traditionnel, il apporte de nombreux atouts aux investisseurs : effet de levier, achat et vente à découvert, large choix de valeurs… En revanche, comme précisé précédemment, les CFD sont très risqués. Il est donc important de s’informer au maximum avant d’y placer son argent.

Qui peut investir dans un CFD ?

Toute personne âgée de plus de 18 ans peut investir dans des CFD. En effet, cet instrument financier ne requiert aucunement un diplôme ni des études approfondies en finance. Ainsi, tous ceux qui souhaitent spéculer sur des actions internationales peuvent utiliser les CFD.

Le coût d’un CFD reste, d’ailleurs, à la portée de tout un chacun. Ces coûts sont surtout déterminés en fonction des frais qu’il faut engager pour investir dans des CFD. Généralement, ce sont :

  • Les  commissions
  • Les spreads
  • Les  frais de financement

Les commissions concernent uniquement les « CFD Actions ». Elles sont appliquées au moment de l’ouverture et de clôture de chaque position. On les détermine par un pourcentage de la valeur totale de la transaction qui commence à 0,05%. II faut toutefois savoir que ces commissions varient souvent en fonction du marché choisi.

Le spread est la différence entre le cours d’achat et le cours de vente de la position. Il s’applique sur tous les autres marchés, autres que celui du « CFD Action ». Si le spread est faible, la rentabilité pour l’investisseur est élevée.

Les frais de financement s’appliquent uniquement sur les marchés appelés « au comptant ». Ce sont les marchés qui ne proposent pas d’actions avec une date d’échéance ou de contrats dits « Futures ». Les frais de financement s’appliquent également, et uniquement, si l’investisseur maintient sa position en « overnight », ou au-delà de 23h.

Quels sont les avantages et inconvénients des CFD ?

Les CFD présentent de nombreux avantages dont voici quelques exemples : 

  • Accès à tous les marchés financiers : devises, actions, matières premières, indices, bons du trésor…
  • Vente à découvert : contrairement au marché des actions, les traders CFD peuvent vendre sans avoir acheté. De plus, il est possible de spéculer en même temps sur la hausse et la baisse des actifs financiers.
  • Cotations disponibles 24/24h : même lorsque les marchés sont fermés, il est possible d’investir sur les indices majeurs comme les actions, les indices, les matières premières… et ce, partout dans le monde. Les investisseurs particuliers peuvent ainsi leurs investissements 7/7j et à n’importe quelle heure. Ils ne subissent aucune contrainte technique.
  • Frais moins élevés : les frais sont moins élevés que pour l’achat en direct des actions, des indices, des devises…
  • Fort effet de levier : les CFD permettent de prendre position sur divers marchés financiers sans pour autant engager la valeur totale de l’investissement. Cela fait d’eux un produit de placement très intéressant pour les investisseurs particuliers avisés. Ils proposent notamment un fort effet de levier qui ne manque pas d’augmenter les éventuels rendements. Avant 2018, par exemple, l’effet de levier pouvait atteindre 400 :1 pour une spéculation sur les marchés financiers comme Le Forex. Toutefois, il est utile de mentionner qu’un mécanisme appelé « intervention produit » a été instauré par l’ESMA ou Autorité Européenne des marchés pour limiter l’effet de levier et protéger les investisseurs. Ainsi, le risque de perdre au-delà de l’investissement initial a été réduit. En effet, l’effet de levier est maintenant limité à :
  • 30 :1 pour les paires de devises Forex
  • 20 :1 pour les indices boursiers
  • 2 :1 pour les cryptomonnaies
  • Large flexibilité : les CFD sont des outils flexibles, lesquels permettent d’investir sur les variations (hausse/baisse) des actifs financiers. Néanmoins, sachez qu’ils peuvent aussi accroître vos pertes. Aussi, il est préférable de prendre le temps de choisir votre stratégie d’investissement avant de vous engager.

Des inconvénients sont aussi à considérer, comme le risque élevé encouru pour un trading CFD. En effet, l’emploi d’un effet de levier important peut augmenter les pertes potentielles. En même temps, ce type de placements boursiers nécessite au minimum une base en trading. Toutefois, pour les grands débutants il y a des CFD que l’on nomme « à risque limité », c’est-à-dire qui ne vous permettent pas de perdre plus que le montant que vous avez investi. Seulement, les courtiers qui proposent ce genre de contrats sont rares. A titre d’information, IG est l’un des premiers courtiers à avoir pensé mettre en circulation ces contrats en France.

Comment trader des CFD ?

7 étapes sont proposées pour vous permettre d’investir dans les CFD. Les voici :

  • Choix du courtier
  • Choix des instruments
  • Choix de votre position, achat ou vente 
  • Choix du volume de transaction
  • Evaluation des risques
  • Surveillance des positions ouvertes
  • Clôture des positions

Choix du courtier :

Le courtier que vous devez choisir pour investir en CFD doit être agréé par une autorité de régulation européenne comme la FCA ou l’AMF.

Choix des instruments :

Par instruments, on indique évidemment les positions sur lesquelles vous souhaitez investir. Pour le marché des indices, par exemple, il y a le DAX 30. Pour les devises, vous avez le Forex avec la paire de devises EUR/USD. Sinon, il y a aussi le cours des pierres précieuses comme l’or.

Choix de votre position : achat ou vente

Il faut être capable d’évaluer la rentabilité de votre futur investissement en CFD. Pour ce faire, il faut savoir à quel moment il faut acheter ou vendre. Généralement, le principe est simple. Il faut acheter quand les prix sont susceptibles de grimper, et vendre quand on sent qu’ils vont baisser.

Choix du volume de transaction :

Décidez simplement de votre budget d’investissement. Combien êtes-vous prêt à placer pour espérer gagner un meilleur rendement ? Vous faut-il plusieurs sous-jacents à vos CFD ou un ou deux suffisent ?

Evaluation des risques :

Il faut appliquer une bonne stratégie pour gagner en rendement dans un investissement CFD. Les risques de pertes sont importants, mais avec une bonne politique d’investissement, et les meilleurs experts à vos côtés, tout est faisable. La considération des contrats « à risque limité » est vivement recommandée pour les débutants. Cela limite les pertes financières. Il y a aussi la possibilité d’user de son droit de « stop loss ». C’est un ordre de bourse qui vous permet de limiter vos pertes à un certain seuil (celui que vous aurez choisi pour définir votre éventuelle perte maximale).   

Surveillance des positions ouvertes :

Il est important de surveiller ses placements afin d’être prêts en cas de chute du marché. En prenant cette habitude, vous prenez de l’avance, et pourrez donc anticiper pour minimiser les éventuelles pertes.

Clôture des positions :

Et à la fin de votre investissement, il faut penser à clôturer vos positions. Si vous avez gagné de l’argent, et que vous n’avez pas été stoppé par un stop loss, il vous faudra clôturer vos positions manuellement.

Les étapes d’investissement en CFD ne sont pas difficiles à suivre. Toutefois, si vous pensez ne pas y arriver du premier coup, vous pouvez toujours vous entraîner sur un compte de démonstration. De nombreux sites de trading proposent ce genre de compte, avec les conditions réelles du marché. Vous disposerez d’un capital fictif et pourrez évaluer vous-même les risques que vous pouvez encourir sur ce genre de placements boursiers.

Le CFD est-il encore intéressant actuellement ?

Depuis toujours, les CFD ont été considérés comme des produits financiers très intéressants. Et malgré la complexité de ces contrats, ou les risques encourus, il est quand même possible de maximiser les profits. Il est aussi utile d’investir dans un cadre réglementaire plus sécurisant.

Alors oui, il est encore intéressant d’investir dans les CFD aujourd’hui. En effet, l’effet de levier, la tarification hors concurrence, la diversité de supports d’investissement, sont des avantages qui promettent une belle rentabilité financière.

De plus, il existe actuellement de nombreux outils de simulation que vous pourrez utiliser pour vous entraîner et trouver le type d’investissement boursier qui convienne à votre profil d’investisseur.

Sinon, d’autres types de placements boursiers existent également : actions, bons de souscription, certificats, certificats d’investissement, contrat à terme, crypto-monnaie, FCP, obligations ou encore OPCVM. Renseignez-vous encore plus sur le sujet en consultant nos différents articles. Ne faites pas de choix immédiatement, prenez le temps d’analyser les différentes possibilités. De cette manière, vous serez  sûrs de trouver le bon support financier sur lequel investir votre argent et espérer un meilleur rendement à court et/ou à long terme.

Sachez qu’il est aussi possible de diversifier votre portefeuille d’investissement. Tout dépendra de votre budget et de votre capacité à prendre des risques, néanmoins, calculés. Au besoin, n’hésitez pas à vous faire conseiller par un courtier professionnel. Ce professionnel pourra vous guider dans vos étapes d’investissement. Il pourra également vous indiquer la meilleure manière de gagner de l’argent tout en réduisant vos impôts. En effet, les placements boursiers vous font bénéficier de certains avantages fiscaux forts intéressants.

Le saviez-vous ?

Si la crypto-monnaie est en vogue depuis ces dernières années, il existe depuis 2017 des « CFD trading crypto », vous permettant d’investir sur les crypto-monnaies via un CFD. Parmi les plus populaires d’entre eux on citera le Bitcoin CFD.